Cyberdétective

Investigations numériques en cybercriminalité
Alain STEVENS - Tél 06 12 55 19 80

Accueil > Nos services > Dénigrement > Le dénigrement commercial et la diffamation

Les détectives privés enquêtent

Le dénigrement commercial et la diffamation

Recherche de preuves en diffamation

jeudi 26 décembre 2019, par Alain STEVENS

Le dénigrement est sanctionné par les articles 1382 et 1383 du Code civil, mais pour vous défendre, pour obtenir une réparation, vous aurez besoin de preuves. Les codes Cyberdétective ® peuvent être activés pour mener des enquêtes en dénigrement comme en diffamation.

L’atteinte à la réputation de l’entreprise par le dénigrement est un moyen qui pourrait être utilisé par vos concurrents, ou un collaborateur indélicat.

Service d’enquêtes en dénigrement : vous avez besoin de preuves pour un responsable du contentieux pour un background check un litige en fusions et acquisitions ? Lorsque le tiers administrateur refuse cette fonction ou se trouve dans une des situations prévues aux articles 395 et 396, le juge des tutelles désigne un administrateur ad hoc pour le remplacer.

Enquêtes en dénigrement

Le dénigrement commercial est une pratique interdite, qui consiste à dire du mal de ses concurrents, en utilisant le Web et les réseau sociaux. Ce type de situation demande des compétences informatiques et des outils informatiques adaptés.

Les enquêteurs privés vous proposent leurs services afin de mener des enquêtes pour pouvoir vous permettre de réagir rapidement en cas de dénigrement. Notre offre de services auprès des professionnels est variée.

Les détectives privés recherchent des preuves dans les litiges en diffamation

Nous pouvons agir notamment pour les enquêtes de analyse concurrentielle, contrôle emploi du temps, renseignements sur activités, statuts sociaux, intelligence économique, ou encore de problèmes familiaux, détection de balise gps, micro et caméra espion, pensions alimentaires, enquête de solvabilité.

Harcèlement moral au travail, menace et dénigrement : comment bien agir et le prouver ? Il arrive parfois qu’un salarié critique les décisions de son employeur, mais on ne peut pas toujours qualifier le dénigrement.

Les propos doivent avoir un caractère péjoratif pour être retenus dans une affaire de dénigrement. De nombreux professionnels confondent la diffamation et le dénigrement, même si le type d’enquête implique des actions similaires.

Un de vos salariés s’est exprimé sur le web à propos de votre entreprise et vous souhaitez le sanctionner ? C’est possible, mais vous devrez apporter des preuves pour l’identifier de façon certaine.